Parlons peu, parlons bien !

25 octobre 2005

Carré d'As pour le Goncourt

freres2_1_

Il n'en reste désormais plus que 4. Alors lequel aura le si fameux prix littéraire, le prix le plus choyé par les lecteurs, autrement dit le Prix Goncourt.

Si le si attendu livre, qui faisait alors figure d'ultra favori au vu de la rentrée litéraire et de ses dizaines de romans, le dernier Houellebecq, La Possibilité d'une Île, est bien dans le dernier carré, il n'est plus pour autant assuré de sa victoire.

Les trois autres romans sont donc : Falaises, le bouleversant Olivier Adam ; Fuir, de Jean-Philppe Toussaint ; Trois Jours chez ma Mère le tant attendu François Weyergans. On remarquera au passage que Nothomb et son univers concentrationnaire n'y figure pas.

Alors faîtes vos jeux pour le verdict fixé au 3 novembre et surtout attention aux outsiders...

Posté par Yanx à 13:51 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


21 octobre 2005

Une Palme d'Or, non merci !

Force est de constater que le Festival de Cannes réserve bien souvent ses si précieux lauriers pour des films originaux qui viennent saluer l'oeuvre et l'univers d'un réalisateur aux yeux du monde entier. Mais alors que l'hyper-exposition médiatique de cette quinzaine cannoise bat son plein on ne peut que s'interroger sur un constat assez effarant en France : la Palme fait-elle vendre, ou autrement dit cela apporte-t-il au film palmé d'or un succès en salles ?cd09new_1_

Et bien en étudiant de plus près quelques chiffres, je ne peux que faire cette constatation : Cannes n'attire pas les foules dans les salles françaises. Alors bien sûr il y a des exceptions, et heureusement ! vu la débauche de journalistes sur le terrain, mais dans l'ensemble c'est très décevant. On prendra large pour ne pas être accusé de prendre parti, mais sur les 10 dernières années et les 11 palmes d'or distribuées, voici le résultat : seuls 3 films ont passé le cap du million d'entrées France, Secrets et Mensonges (1996), Dancer in the Dark (2000) et un bonus pour l'inévitable palme de l'an dernier, Fahrenheit 9/11 et ses plus de 2 millions d'entrées.

Mais cela reste tout de même bien pauvre. Pour prendre un bien triste exemple : cette année 2005, Brice de Nice, le si parfait film..., va ni plus ni moins surclasser en terme d'entrées France les 3 palmes d'or que je vous ai précédemment citées !

Et bien évidemment j'ai été gentil en vous citant les palmes à plus d'un million, mais que dire du Goût de la Cerise (1997), de l'Eternité et un jour (1998), de l'Anguille (1997), qui n'ont pas dépassé les 250 000 entrées !,  ou même du très bon Kusturica de 1995, Underground, avec 450 000 spectateurs.

Le constat est là, soit les Français ne savent pas reconnaître les talents cinématographiques et préfèrent, pour caricaturer, les block-busters américains, soit les jurys de Cannes sont trop avides de sensations et de scandales (on se souvient de Rosetta ou encore de Dancer in the Dark) en palmant d'or des films qu'ils savent voués aux échecs commerciaux.

En attendant on ne peut que souhaiter bonne chance à l'occasion de la sortie de l'Enfant, deuxième palme d'or des frères Dardenne !

Posté par Yanx à 12:58 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

20 octobre 2005

Joyeuses Noces Funèbres

18449289_1_Voici donc si tôt le nouveau Tim Burton, les Noces Funèbres, après le carton de son dernier film, Charlie et la Chocolaterie. En effet Charlie est bien parti pour allègrement passé les 4 millions d'entrée en France ce qui en fera un des plus gros succès de l'année derrière Star Wars, les Indestructibles et Brice de Nice.

Alors attention avec cette nouvelle sortie Burton va un peu plus nous étonner et nous émerveiller avec son filmnocesfunebres2_1_ d'animation, mêlant lyrisme, poésie, humour et amour. Très belle oeuvre un peu courte dommage (1h15) mais on imagine la quantité de travail qu'il a fallu pour mettre en place ce petit bijou dont le personnage principal a la voix de Johnny Depp, d'où la necessité de voir le film en vo.

Allez-y foncez, c'est fortement permis. N'ayez pas peur de tomber sur une histoire macabre sans grand intérêt, au contraire l'univers burtonien nous transporte dans un monde magique et comme il est dit dans le film, la vie est une maladie à laquelle la mort met fin...

Posté par Yanx à 14:50 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

04 octobre 2005

La Saga des Dieux continue !!!

Enfin !!! Il nous fait attendre et je crois qu'il aime ça ! Bernard Werber sort donc aujourd'hui son deuxième ouvrage de la trilogie des souffledesdieux_medium2_1_Dieux, Le Souffle des Dieux. Il fallait y être, et j'y étais, hier dans ce grand magasin des Champs Elysées pour assister à la conférence de Werber à 23h et à la dédicace du livre à partir de Minuit. En troisième position dans la file d'attente je ne vous cacherai pas que je suis fan de cette littérature.

Werber est un véritable touche-à-tout, il passe des romans au théâtre, de la bande dessinée aux nouvelles en passant par l'adaptation cinématographique, et tout se qu'il touche se transforme en succès. Il s'exprime avec les mots propres à son univers et qui ne peut que toucher tout le monde, il s'interroge sur l'après-mort, sur le monde d'aujourd'hui son futur mais aussi son passé en remontant jusqu'à la création, et le monde qu'il crée ne sert pas à nous donner des réponses gratuites sur notre condition mais à nous interroger, et à se forger ses propres opinions.

Je passerai donc sur son oeuvre déjà si monumentale en litérature pour ne s'attarder que sur ce dernier Opus d'une trilogie qui ne s'achèvera selon ses dires pas avant deux ans...c'est dire si quand nous aurons fini de lire Le Souffle des Dieux, l'attente du troisième ouvrage, Le Mystère des Dieux va nous faire languir. Entre temps il doit sortir un recueil de nouvelles.

Qui ne s'est jamais intéressé à ouvrir un ouvrage de Werber a peut-être eu raison et je m'explique : c'est un genre littéraire où tous les werber2005_1_ingrédients sont présents (univers personnel, décors, structure du roman, intrigue, suspense...) et ne lire qu'une page vous obligerait tout bonnement à ne plus démordre du bouquin oubliant tout ce qu'il y a autour... Pour revenir à la Trilogie des Dieux, qui reprend la question fondamentale, Et vous, vous feriez quoi si vous étiez Dieu ?, c'est un roman si passionnant avec les Dieux et Déesses de la mytholigir grecque, avec ses multiples personnages élèves Dieux, avec ses histoires et ses périples de tentatives dans la création des mondes...bref à lire absolument !!! Petit conseil, mieux vaut bien évidemment lire le premier tome avant d'attaquer celui-ci, même si on pourrait le lire d'emblée.

Voici un extrait d'une interview de Werber : " j'ai commencé l'écriture de cette trilogie par la chute, donc j'ai en réserve au réfrigérateur la grande scène finale. Elle est sensée expliquer non seulement tout, depuis les thanatonautes, mais proposer une nouvelle cosmogonie de la naissance de l'univers et de notre place dans la nature. Évidemment l'une des clefs de cet édifice est la forme symbolique des chiffres. Pour rappel:

1 le minéral
2 le végétal
3 l'animal
4 l'homme (apparu par accident? voir... Le père de nos pères
)pt_pere_1_
5 l'homme spirituel (voir .... Les thanatonautes
)pt_thanatonautes_1_
6 l'ange (voir.... L'empire des Anges
)pt_empire_1_
7 l'élève dieu. (Nous les Dieux
) 9782226154989_v_1_
8... vous le découvrirez dans le Souffle des Dieux
9... vous comprendrez tout dans le Mystère des Dieux"

Allez-y c'est fortement recommandé !

Posté par Yanx à 11:39 - - Commentaires [6] - Permalien [#]

03 octobre 2005

Joyeux Noël oscarisable ?

Ce sera donc Joyeux Noël...ne cherchez pas seuls les cinéphiles sauront ce qu'est ce film, et pour cause il n'est pas encore sorti en France. Ce film de Christian Carion est donc en course pour représenter la France et donc le Meilleur film étranger pour la prochaine cérémonie des Oscars en Mars 2006 (il faut rappeler qu'une fois qu'un pays a choisi son film pour le représenter aux Oscars, c'est après une commission américaine qui retiendra les 5 nommés pour obtenir la précieuse statuette) . 20050920.obs4256_1_

Un choix que l'on pourrait qualifier de surprenant par la commission française car 2 critères sont à prendre en compte dans une sélection aux Oscars, le tournage en langue française et la sortie effective du film entre le 1er octobre 2004 et le 30 septembre 2005. D'où la petite astuce trouvée pour Joyeux Noël de sortir le film dans un seul cinéma, à Saint-Pol-sur-Ternoise, la dernière semaine de septembre...même s'il est vrai que le film avait déjà été présenté au Festival de Cannes.

Un peu dommage donc, non pas que ce film soit choisi pour sa réelle valeur (que l'on connaît très peu si ce n'est avec des extraits passés et avec les acteurs à l'affiche, dont Guillaume Canet) mais que La Marche de l'Empereur n'est pas plus eu sa chance. Énorme succès en France (près de 2 millions d'entrée) et véritable révélation outre-atlantique, l'Empereur aura tout de même très certainement sa chance pour le Meilleur Documentaire, enfin on l'espère...quand on sait que son réalisateur ne le considérait pas comme un docu, ce serait une étrange sensation qu'il remporte l'Oscar.

En attendant Joyeux Loël fera sa vraie sortie sur les écrans français le 9 novembre.

Posté par Yanx à 17:16 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


25 septembre 2005

Night Watch, attention OVNI !!

Voilà enfin un film qui va relancer la polémique des productions fantastiques et des trilogies. Car oui c'est un véritable OVNI qui s'annonce pour la fin du mois sur tous les écrans de France, prometteur même si cela sent le déjà vu (forces du Bien contre le Mal avec un élément qui va verser de l'une à l'autre).  En tout cas quand certains le présentent comme un mix entre les deux plus célèbres trilogies de ces dernières années, à savoir Le Seigneur des Anneaux et Matrix, on ne peut que s'interroger sur ce film, russe il faut le dire.

Alors, s'il est évident qu'il y aura toujours des pour et contre, ce film aura très certainement le mérite de relancer les films fantastiques et d'être grandement sujet à controverse.

18446163_1_

Sortie prévue le 28 septembre, d'ici là patientez donc... http://www.allocine.fr/film/video_gen_cfilm=59090.html

Posté par Yanx à 17:25 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

13 septembre 2005

Un manchot aux USA

Qui l'aurait cru ? Pas même le réalisateur à l'en croire et on le comprend. Voici le film ou plutôt le documentaire (même si le réalisateur ne veut qu'on le prenne comme tel) le plus rentable de l'histoire du cinéma français.

Aussi bien au niveau des entrées France qui viendront taquiner les 2 millions mais surtout dans le monde entier et particulièrement aux US. Très (trop) peu de films français réussissent à véritablement percer aux USA. On pense bien entendu à Amélie Poulain ou encore les Choristes...ils sont déjà dépassé par l'histoire des manchots ! Reste encore notre Besson national et son Cinquième Élément qui est lui aussi en passe d'être dévoré par l'Empereur, ce ne sera qu'une affaire de jours. A l'heure où j'écris le docu est en passe de réaliser 70millions de dollars de recettes.

Alors success story hollywoodienne...on pourrait le penser, mais cela n'est pas aussi évident. Pour s'imposer aux US, l'Empereur a fait des sacrifices : exit la voix off de la version française remplacée par Morgan Freeman, exit la musique française pour faire place à une musique plus conventionnelle aux moeurs US, exit certaines scènes pour rendre tout cela plus comestible aux spectateurs US...qu'a-t-on au final ? Un documentaire... comme quoi il faut savoir de temps en temps transformer un projet pour empocher des millions...

Posté par Yanx à 16:38 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

03 mars 2005

Yolande et Clint

Césars et Oscars un même WE et des surprises des 2 côtés. Si la lutte Scorcese / Eastwood a tournée à l'avantage de ce dernier, en France, la surprise fut de taille. Exit les Jeunet et Jugnot (qui au passage n'a rien eu non plus aux Oscars) pour les prix les plus attendus et place à Yolande et à l'Esquive (véritable plébiscite des votants pour ce film).

Deux très très belle surprises qui font éclater au grand jour le cinéma indépendant français ! Côté organisation rien à redire à un Gad Elmaleh qui a lancé la soirée sur de très bon rails (contrairement à Isabelle Adjani qui nous a ressorti le couplet sur les otages français...).

   Retrouvez le palmarès des Césars : http://www.avoir-alire.com/spip/breve.php3?id_breve=1808

   Retrouverz le palmarès des Oscars : http://www.cinemapassion.com/news/index.php3?id=1207

Posté par Yanx à 20:23 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

28 janvier 2005

Le con ne viendra plus diner...

                                                                                                                                                                                                              

Il s'en est donc allé tout à l'heure ... hommage à ce grand bonhomme du cinéma français ... inoubliable dans le Dîner de Cons de Francis Veber, nous pourrons le voir dans le très prochain Iznogoud (sortie le 9 février) en Calife donnant la réplique à Michael Youn, ou encore dans les Ames grises d'Yves Angelo.

http://www.tv5.org/TV5Site/cinema/afp_article.php?rub=cinema&idArticle=050128172756.2jo8xu9j.xml

Posté par Yanx à 19:49 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

26 janvier 2005

Tautou va déchiffrer le Da Vinci Code

Da Vinci Code

On peut déjà noter, certes bien à l'avance !, la sortie le 16 mai 2006 du film tiré du Best Seller, The Da Vinci Code. Pour le casting de Sophie Neveu, la jeune française du livre, exit donc une liste ahurissante de prétendantes : Vanessa Paradis, Sandrine Bonnaire, Marion Cotillard ou encore Judith Godrèche, mais aussi Sophie Marceau, Juliette Binoche, Virginie Ledoyen, Amira Casar, Elsa Zylberstein, Anna Mouglalis, Alexia Orlando, Julie Delpy, Linda Hardy. Bref, on peut dire qu'elle aura lutter pour se hisser aux côtés de Tom Hanks. Les 10 millions de spectateurs en France seront à n'en pas douter atteints, et à mon humble avis le score de Titanic peut chavirer devant les passions qu'à su soulever le roman.

http://www.cinemovies.fr/news_fiche.php?IDtitreactu=2414 

 

 

Posté par Yanx à 20:33 - - Commentaires [1] - Permalien [#]