21 octobre 2005

Une Palme d'Or, non merci !

Force est de constater que le Festival de Cannes réserve bien souvent ses si précieux lauriers pour des films originaux qui viennent saluer l'oeuvre et l'univers d'un réalisateur aux yeux du monde entier. Mais alors que l'hyper-exposition médiatique de cette quinzaine cannoise bat son plein on ne peut que s'interroger sur un constat assez effarant en France : la Palme fait-elle vendre, ou autrement dit cela apporte-t-il au film palmé d'or un succès en salles ?cd09new_1_

Et bien en étudiant de plus près quelques chiffres, je ne peux que faire cette constatation : Cannes n'attire pas les foules dans les salles françaises. Alors bien sûr il y a des exceptions, et heureusement ! vu la débauche de journalistes sur le terrain, mais dans l'ensemble c'est très décevant. On prendra large pour ne pas être accusé de prendre parti, mais sur les 10 dernières années et les 11 palmes d'or distribuées, voici le résultat : seuls 3 films ont passé le cap du million d'entrées France, Secrets et Mensonges (1996), Dancer in the Dark (2000) et un bonus pour l'inévitable palme de l'an dernier, Fahrenheit 9/11 et ses plus de 2 millions d'entrées.

Mais cela reste tout de même bien pauvre. Pour prendre un bien triste exemple : cette année 2005, Brice de Nice, le si parfait film..., va ni plus ni moins surclasser en terme d'entrées France les 3 palmes d'or que je vous ai précédemment citées !

Et bien évidemment j'ai été gentil en vous citant les palmes à plus d'un million, mais que dire du Goût de la Cerise (1997), de l'Eternité et un jour (1998), de l'Anguille (1997), qui n'ont pas dépassé les 250 000 entrées !,  ou même du très bon Kusturica de 1995, Underground, avec 450 000 spectateurs.

Le constat est là, soit les Français ne savent pas reconnaître les talents cinématographiques et préfèrent, pour caricaturer, les block-busters américains, soit les jurys de Cannes sont trop avides de sensations et de scandales (on se souvient de Rosetta ou encore de Dancer in the Dark) en palmant d'or des films qu'ils savent voués aux échecs commerciaux.

En attendant on ne peut que souhaiter bonne chance à l'occasion de la sortie de l'Enfant, deuxième palme d'or des frères Dardenne !

Posté par Yanx à 12:58 - - Commentaires [1] - Permalien [#]


Commentaires sur Une Palme d'Or, non merci !

    Brise de Nice

    Quoi?? Brice de Nice n'est pas en compétition à Cannes??? Diantre !!!!

    Bha les critiques ciné sont des gens très subtil, très loin, trop loin du bon peuple a force de boboserie. On est pas dupe, j'aime brice de Nice car c'est divertissant...

    Posté par antitane, 22 octobre 2005 à 01:28 | | Répondre
Nouveau commentaire